Objet et histoire du Prix Konishi de la Traduction littéraire
5

 La Fondation Konishi pour les Échanges Internationaux s’est engagée, depuis sa création en novembre 1983 et sur la recommandation de l’Association de Réflexion sur l’Avenir franco-japonais, dans plusieurs projets, à commencer par le soutien à la publication en français d’une Anthologie de nouvelles japonaises contemporaines et d’une Anthologie de poésie japonaise contemporaine chez Gallimard, qui furent suivies d’un colloque en France en 1987 lors de leur parution ainsi que d’un concours de dissertation doté de plusieurs prix à destination des jeunes Français sur le thème de la lecture de ces anthologies.
 L’un des administrateurs de la Fondation et membre du Comité de publication de l’Anthologie, le regretté M.Yasushi Inoué, aspirait, de son vivant, à récompenser les efforts des traducteurs français et japonais. C’est pour répondre à son souhait que la Fondation a créé le Prix de la Traduction littéraire en 1993, en commémoration de son dixième anniversaire. Il concerne d’un côté les œuvres littéraires françaises traduites en japonais et de l’autre les œuvres japonaises traduites en français. Ce prix a été décerné chaque année à partir de 1994 jusqu’à la dixième année, en 2003, où la Fondation avait décidé d’y mettre un terme au moins temporairement.
 Cependant, sur la prière instante de Monsieur Hirabayashi, ambassadeur du Japon en France, qui avait assisté à la dixième cérémonie de remise du prix et qui souhaitait voir subsister un prix aussi important, et à la demande des associés et lauréats français, arguant de l’accueil très favorable qu’il connaissait en France, la Fondation a finalement décidé de redonner vie au Prix Konishi de la Traduction littéraire en 2006.
 Ce prix devra donner un rêve à ceux qui œuvrent dans les deux pays à la traduction, travail si exigent, mais aussi récompenser les efforts considérables des traducteurs qui ont acquis une longue expérience dans ce domaine. La Fondation souhaite vivement, à travers ce Prix, apporter sa contribution aux échanges culturels franco-japonais.


j

Jury

Le jury japonais :
Kan NOZAKI (Professeur à l’Université de Tôkyô)
Toshiyuki HORIÉ (Écrivain, professeur à l’Université Waseda)
Nao SAWADA (Professeur à l’Université Rikkyô)

Le jury français :
Anne BAYARD-SAKAI (Professeur à l’INALCO)
Dominique PALMÉ (Traductrice et interprète indépendante)
Jean-Noël ROBERT (Professeur au Collège de France)
Philippe FOREST (Écrivain, professeur à l’Université de Nantes)
Daniel STRUVE (Professeur à l’Université Paris Diderot Paris 7)